Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

SRR porte plainte pour détournement de smartphones et de tablettes

Publié le 30 Août 2013 par GdX dans Problèmes

L’affaire provoque un vif émoi chez SFR. Une dizaine de salariés ont été placés en garde à vue, hier, chez les policiers de la sûreté départementale, pour être entendus dans une enquête sur des détournements de téléphones portables haut de gamme et des tablettes.

[...]

Cliquez ici, pour voir la suite

commentaires

Dauphin Telecom : La 3G+ débarque à St-Martin !

Publié le 30 Août 2013 par GdX dans Mobile

Dauphin Telecom annonce le lancement de la 3G+, à Saint-Martin.

Pour plus d'informations, rendez-vous dans l'agence de Marigot et la Boutique de Hope Estate.

GdX

commentaires

Les smartphones Huawei désormais disponibles chez Orange Réunion

Publié le 30 Août 2013 par GdX dans Mobile

Orange Réunion et Huawei ont lancé hier, en présence du Consul de Chine et de la Bank of China trois smartphones : le Ascend P2 (Android), W1 (Windows Phone) & P6 (Android).

A noter que le Ascend P6 est disponible uniquement sur le Web.

GdX

commentaires

(MAJ) Rumeur : iZi serait à vendre ?

Publié le 30 Août 2013 par GdX dans Mobile, Internet, TV ADSL

(MAJ : 0309/13) Yann de Prince affirme dans une lettre que Mobius n'est pas à vendre. De plus, l'opérateur annonce avoir rejeté récemment une proposition de rapprochement.

 

D'après Le Quotidien de La Réunion, l'opérateur iZi/Mobius serait à vendre. En effet, ce dernier aurait confié un mandat à la banque d'affaire Rothschild pour trouver des repreneurs.

A noter que Yann de Prince, PDG de Mobius aurait démenti l'information.

Affaires à suivre ... ou pas

GdX

commentaires

La SDJ LNC se félicite du vote au Congrès

Publié le 29 Août 2013 par GdX dans Autres

La SDJ LNC se félicite du vote au Congrès du texte permettant d'inscrire dans le code du travail certaines dispositions quant à l'exercice de la profession des journalistes. Ce texte constitue une avancée non pas pour les seuls journalistes des Nouvelles calédoniennes mais pour l'ensemble des journalistes exerçant en Nouvelle-Calédonie. Il reprend une partie des textes protecteurs liés au statut professionnel des journalistes existant en métropole.

Son vote rectifie une hérésie, une injustice.

En effet, la loi Brachard, texte fondateur du statut des journalistes de 1935 avait été étendue à la Nouvelle-Calédonie en 1947. Les notions de clause de cession et de conscience avaient été codifiées en 1982 par une ordonnance avec l'extension du code du travail métropolitain. Puis une autre ordonnance datée de 1985 a abrogé l'ordonnance précédente. Celle-ci a « accidentellement » annulé toutes les dispositions spécifiques aux journalistes qui pourtant ont existé de 1947 à 1985. Enfin, ces dispositions n'ont pas été reprises dans le code du travail calédonien lors de son élaboration.

Le texte voté ce jour introduit donc les notions de clause de cession et surtout celle de clause de conscience au sein du code du travail calédonien. Un journaliste travaillant pour un média calédonien en désaccord avec la ligne éditoriale pratiquée, qui ne respecterait pas les principes éthiques et déontologiques liés à notre métier, pourra invoquer la clause de conscience au nom de la préservation de son intégrité intellectuelle, de ses intérêts moraux et de la liberté d'expression.

Désormais ces principes sont reconnus comme un droit et ne seront plus pour les journalistes des Nouvelles calédoniennes une simple option contractuelle.
La grève d'une majorité des journalistes de la rédaction des Nouvelles calédoniennes en avril dernier avait déjà permis l'ouverture de ce droit inscrit dans un avenant à leur contrat de travail mais limité au 31 décembre 2013.

Ce texte marque une première avancée quant à la création d'un statut professionnel des journalistes pour lequel la SDJ LNC s'est et continuera de se mobiliser.

La SDJ LNC remercie tous ses soutiens, tous ceux qui considèrent la liberté de la presse comme l'un des piliers d'un pays démocratique.

SDJ Les Nouvelles calédoniennes

commentaires

France Mayotte matin : Patrick Millan appelé à la barre !

Publié le 29 Août 2013 par GdX dans Presse écrite, Problèmes

Le directeur de publication de France Mayotte matin, Patrick Millan, est appelé à nouveau à la barre pour une plainte en diffamation déposée par l'ex-patron du Groupement d'Intervention Régional Gérard Gautier concernant un article publié en août 2012. Une interview de Denise Humblot, un informateur du GIR, témoignait de ses missions au sein du groupement et expliquait comment elle en était arrivée à se retrouver dans une prison à Anjouan mais aussi comment elle était parvenue à en sortir. Avec l'aide du GIR et d'un certain “Gérard” dont le nom n'était pas livré. Le capitaine s'était reconnu et avait ainsi saisi la justice. Patrick Millan avait alors reçu une convocation le 9 janvier dernier dans le bureau du juge d'instruction Marc Boehrer afin d'y être entendu et avait été mis en examen. Deux jours plus tard, France Mayotte matin publiait des documents confidentiels défense attestant que tout ce qui avait été rapporté dans les colonnes du titre était vrai et que le capitaine Gautier avait déposé plainte pour tenter de masquer une triste vérité, celle des tontons du GIR travaillant gratuitement pour obtenir des papiers d'identité. A l'issue de cette publication, Samuel Boscher, le rédacteur en chef de France Mayotte matin, avait été entendu par l'Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale, tout comme Patrick Millan qui avait quant à lui été placé en garde-à-vue une dizaine d'heure. Le procureur au regard des documents avait prononcé une ordonnance de non-lieu qui sera restée sans effet pour le juge. L'affaire arrive donc aujourd'hui à la barre avec des avocats qui seront nombreux, désireux qu'ils sont de défendre la presse, mais aussi de faire la lumière dans un dossier à tiroirs où il est question de la mort de Roukia, mais aussi d'un trafic de stupéfiants en bande organisée impliquant le GIR. Une autre affaire en diffamation sera appelée, mais elle concerne les Nouvelles de Mayotte cette fois contre le SMIAM.

KTV/France Mayotte

commentaires

Martinique : Quelques news de l'aménagement numérique

Publié le 28 Août 2013 par GdX dans Internet

        HAUT DEBIT

  • Plus de la moitié des malfaçons rencontrées sur le réseau LIANE ont déjà été réglés. Echéance : Décembre 2013.
  • La Région Martinique ajoutera au contrat de la DSP une clause pour l’amélioration des offres de services, ainsi qu’une amélioration de la couverture du réseau et une meilleure interconnexion avec les opérateurs.
  • 30 kilomètres de fourreaux ont déjà été posés. 65 kilomètres supplémentaires seront posés avant la fin de l’année. En outre, la Région achètera des fourreaux posés par EDF dans le Nord et le Sud-Ouest de l’île. Echéance : Décembre 2013.

        TRES HAUT DEBIT

  • Il est prévu d’acheter de très grandes capacités de débit sur un câble sous-marin existant et de les revendre aux opérateurs de détail (Mediaserv, Digicel, etc..) à moindre coût. Les études visant à déterminer le meilleur montage financier et juridique sont en cours de lancement. Echéance : 2014-2015.
  • Dans le cadre du Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN), il est acté d’étendre la fibre optique jusqu’à tous les foyers et entreprises du territoire (FTTx) et ainsi remplacer la desserte cuivre téléphonique existante (environ 4300 kilomètres de fibre optique à installer sur le territoire). Echéance : 2014-2022.
  • Création d’une Société Publique Locale (SPL) en charge du Très Haut Débit. Echéance : fin 2013.

GdX

Martinique : Quelques news de l'aménagement numérique
commentaires

Une nouvelle chaîne TV à La Réunion, début 2014 !

Publié le 28 Août 2013 par GdX dans Satellite

Les officiers permanents de liaison réunis depuis hier à Moroni examinent le dossier ORCA défendu par la COI.

ORCA, autrement dit : Outil Régional de Coopération Audiovisuelle, est constitué d’un réseau de six stations d’émission et de réception par satellite. Les paraboles ont été installées aux Seychelles, à l’île Maurice, à Madagascar, aux Comores, à Mayotte et à La Réunion.

900 000 Euros ont été nécessaire au financement de l’installation de ce réseau.
Un financement réparti entre l’Europe, l’Etat Français, la Région Réunion et France Télévisions.

Ces stations vont permettre aux pays de la zone d’envoyer leurs programmes qui seront diffusés de La Réunion par les bouquets satellitaires des deux opérateurs, Canal et Parabole couvrant les îles de la zone.

Pour le secrétaire général de la Commission de l'Océan Indien, Jean-Claude de l’Estrac « c’est un dossier prioritaire pour la COI».

Après négociation des droits de diffusion, la nouvelle chaîne pourra être relayée en Afrique Australe, en Asie et en Europe.

Pour son fonctionnement, la télévision régionale bénéficiera d’un budget annuel de 1.250.000 Euros.

Réunion 1ère

commentaires

Teahupoo : Inside the monster (Polynésie 1ère)

Publié le 28 Août 2013 par GdX dans Au programme !

Synopsis : Gilles Hucault propose de revivre les deux grosses houles qui ont sévi à Teahupoo en mai et juin 2013, pour le plus grand plaisir des meilleurs surfeurs polynésiens et internationaux, mais aussi des amateurs, de plus en plus nombreux à venir admirer le spectacle des surfeurs s'élançant sur des murs d'eau pouvant atteindre plus de 6 mètres, pour terminer au creux des tubes aussi impressionnants que terrifiants.

commentaires

France Télévisions : Dossiers de presse et grilles

Publié le 28 Août 2013 par GdX dans Au programme !, Service Public

France 2

France 3

France 4

France 5

France Ô

GdX

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 > >>