Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

Hertzien Analogique (Martinique) : Zouk TV ... c'est parti !

Publié le 27 Février 2010 par GdX dans Hertzien Analogique

Zouk TV semble avoir commencé ses émissions sur le Canal 56 (Fréquence : 751.25 MHz).
Seul le centre de l'ile est concerné. 
commentaires

Réunion : Zeop dénonce une concurrence “déloyale”

Publié le 27 Février 2010 par GdX dans Internet

Alors que le sort de l’internet local semble soudainement être devenu la préoccupation des élus de tous bords, les divers fournisseurs d’accès de l’internet de l’île tentent chacun de faire entendre leur voix afin de peser dans les débats. D’ordinaire discret, l’opérateur Intercâble (Zeop) a ainsi décidé de monter au créneau pour dénoncer ce qu’il juge être “une concurrence déloyale et trompe-l’oeil”.

Un deuxième câble 75 % moins cher

En ligne de mire du fibro-opérateur : le projet de subventionner l’installation de serveurs cache et/ou de contenus sur l’île. Annoncée par l’Artic (l’association réunionnaise des professionnels des technologies de l’information et de la communication), et reprise entre autre par la droite locale comme la solution miracle pour réduire l’écart entre les forfaits que l’on trouve sur notre île et ceux de la métropole, cette proposition n’en est pas moins une “fausse solution magique” selon l’opérateur portois. “Certains opérateurs proposent de faire subventionner l’achat de bande passante dédiée à alimenter des serveurs de cache sur l’île. Cette proposition nous scandalise car Zeop a installé, dès son arrivée sur l’île en 2008, de tels équipements pour son réseau. Cette technologie nous permet aujourd’hui d’accélérer près de 30 % de nos échanges”, précise Pascal Laflamme, le directeur de Zeop. “Il s’agit pour nous d’un avantage concurrentiel et nous avons du mal à comprendre pourquoi d’autres opérateurs auraient accès à un tel avantage en puisant sur des fonds publics et donc sur l’argent du contribuable réunionnais”, critique-t-il. Plutôt que de servir à financer ce qui seraient selon Pascal Laflamme “des investissements qui relèvent de la responsabilité des fournisseurs d’accès”, le directeur d’intercâble propose que les fonds publics soient utilisés pour mettre en place un nouveau câble sous-marin. “L’Arcep a pointé du doigt le fait que le surcoût des câbles était la principale cause des tarifs sur l’île”, rappelle-t-on chez Zeop. “Il suffirait donc de relier ce nouveau câble à des liaisons existantes tels que EASSY ou SEACOM, qui sont 75 % moins chers que Safe et les bénéfices seraient immédiats pour les internautes de l’île”, précise Pascal Laflamme qui se défend de toute récupération politique. Rappelons que la Région a parmi ses projets la réalisation d’un tel câble. Baptisé Ravenal celui-ci pourrait être relié, comme le propose Pascal Laflamme, à Eassy ou Seacom. Devant la profusion de projets et des propositions de chacun, il ne reste donc plus qu’à souhaiter que le consommateur réunionnais finisse réellement par constater cette baisse des prix promise depuis tant d’années.



Source : Clicanoo 
commentaires

Réunion (Île) : Only demande à la Région de baisser les tarifs de Gazelle

Publié le 27 Février 2010 par GdX dans Internet

Izi n’est plus seul dans sa quête d’une baisse de prix sur le réseau Gazelle. Dans un communiqué publié hier, le groupe Outremer Telecom (Only), dément en effet les propos du Groupe Loret (Mediaserv) selon lesquels l’ensemble des opérateurs réunionnais seraient satisfaits des prestations proposées sur le réseau régional.
Malgré la volonté affichée et les efforts de la Région de redonner à Gazelle un rôle essentiel dans la réduction de la fracture numérique, Outremer Telecom ne peut que faire le constat des nombreux manquements du délégataire à ses obligations de service public : retard de déploiement du réseau, application de tarifs très élevés, politique commerciale incohérente par rapport à l’objectif d’intérêt général, manque de transparence dans les relations entre La Réunion Numérique et Mediaserv”, déplore le groupe dans son communiqué.

Devant l’inertie et l’autisme du délégataire, Outremer telecom, en tant qu’usager de la DSP et au nom des consommateurs réunionnais, a donc décidé de saisir directement le président Vergès afin de réclamer à la Région le rétablissement de la grille de prix d’origine du réseau Gazelle qui a été multipliée par 4 en 2007” rajoute le communiqué d’Outremer Télécom.

L’opérateur demande aussi la transparence complète sur le fonctionnement de la délégation de service public. Outremer demande enfin que des pénalités contractuelles soient appliquées en cas de manquement de la part du délégataire.



Source : Clicanoo 
commentaires

Canal+ et Canalsat Calédonie 100 % MPEG-4 au mois de Mai

Publié le 25 Février 2010 par GdX dans Satellite

Les bouquets Canal+ et Canalsat en Calédonie passeront au 100 % MPEG-4 au mois de mai 2010.
commentaires

Les inquiétudes 
de France 3 et de RFO

Publié le 25 Février 2010 par GdX dans Problèmes

La CGT de France Télévisions interpelle les candidats aux régionales dans une lettre ouverte sur le devenir de la télévision publique régionale.

« La télévision publique régionale peut-elle encore répondre à ses missions  ? » C’est le titre d’une lettre ouverte que la CGT de France Télévisions adresse aux candidats aux élections régionales. Précisément parce que la CGT nourrit de fortes inquiétudes quant au devenir du réseau des stations de France 3 et de RFO. Mais cette « incarnation d’une certaine échelle de la vie du pays » est en souffrance. « Dans les régions, explique la CGT, toutes les émissions (politiques ou magazines – NDLR) ont subi en quelques années une érosion accélérée  : services démantelés, moyens supprimés, créneaux horaires absurdes, absence de ligne éditoriale et le plus souvent disparition pure et simple. Aujourd’hui, les programmes régionaux sont moribonds, et les événements récents font craindre le pire », témoigne la CGT. « En supprimant brutalement la publicité sans proposer de financement alternatif crédible, l’État actionnaire a délibérément choisi d’affaiblir la télévision publique », relève le syndicat, alors « que d’importants chantiers sont en cours, prévus par le cahier des charges  : développement d’Internet, sous-titrage des programmes pour les sourds et malentendants, diffusion TNT, bientôt passage à la haute définition et à la télévision mobile personnelle ».

Et la CGT de rappeler les 900 départs non remplacés et « des pans essentiels de l’activité des régions mis en sommeil ». Dans le même temps, la fusion des chaînes publiques en une seule entreprise, imposée elle aussi par la tutelle, est l’occasion d’une recentralisation à peine masquée. « Dans son obsession à dégager des marges de manœuvres financières, la direction de France Télévisions a manifestement choisi de sacrifier les régions de métropole et celles de l’outre-mer », estime la CGT. « La réorganisation de France Télévisions, c’est aussi l’obligation de renégocier les conventions collectives de 12 000 salariés. Cette négociation est en cours, elle est dure et inquiétante. Productivité, flexibilité, polyvalence, mobilité, individualisation, tout est fait pour compenser le sous-financement par le moins-disant social et par le nivellement des productions », ajoute le texte. Avec quelle incidence pour les personnels et pour la qualité des programmes  ? « Les salariés de France 3 et de RFO, forts de leurs métiers, attachés à leurs antennes, fidèles à leur mission de service public, sont alarmés », clame le syndicat, qui appelle « à infléchir cette politique d’abandon et à redonner à nos antennes régionales les ambitions et les moyens que mérite notre service public. Pour que la télévision régionale, sur les antennes et sur Internet, ne soit pas une fabrique d’oubli et de pensée unique, mais un outil de lien social, de connaissance et de curiosité, un lieu de parole et de culture, bref un média au sens noble du terme », conclut la CGT, qui attend les réponses des candidats.




Source : humanite.fr 
commentaires

La LRN et Mediaserv portent plainte contre Pierrot Dupuy et Jean-Paul Virapoullé

Publié le 24 Février 2010 par GdX dans Problèmes

La Réunion numérique (LRN) et Médiaserv ont engagé à l’encontre de Jean-Paul VIRAPOULLÉ une procédure judiciaire.

Elles entendent obtenir condamnation pour la rédaction et la diffusion d’un communiqué diffamatoire. La même procédure est engagée à l’encontre de Pierrot Dupuy qui a publié le communiqué sur son site « Zinfos974 ».



Source : linfo.re 
commentaires

TNT : C'est pour le 30 Novembre !!!

Publié le 24 Février 2010 par GdX dans TNT

C'est le 30 Novembre prochain que le 1er multiplexe de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) sera activé dans tout l'Outre-mer.
commentaires

Augmentation de la redevance TV en 2010

Publié le 22 Février 2010 par GdX dans Service Public

Le montant de la redevance audiovisuelle (plus connue sous le nom de "redevance télé") qui était de 118 euros pour la métropole et de 75 euros pour les DOM en 2009, s'élève pour 2010 à 121 euros pour la métropole et à 78 euros pour les DOM. Depuis 2009, cette contribution est indexée chaque année sur l'indice des prix à la consommation, hors tabac.

commentaires

Deux nouvelles chaines pour Canalsat Réunion !

Publié le 20 Février 2010 par GdX dans Satellite

A compter du 2 mars prochain, Canalsat Réunion se voit enrichir de SyFy (canal 28) et de Histoire (canal 79).

SyFy anciennement SciFi est une chaine du groupe NBC Universal. La programmation est ciblée sur les thèmes de la science-fiction, de l'imagination, du paranormal et de l'horreur.

Histoire est une chaine du groupe TF1. Comme son nom l'indique, cette chaine est consacrée à l'histoire.


PS : Ces deux nouvelles chaines seront lancées le meme jour sur le bouquet de Canalsat à Maurice. Tout comme Canalsat Réunion, ces deux chaines seront dispo depuis le basique.
commentaires

UFC Que Choisir et TVA dénoncent l'attitude complice de la Région Réunion

Publié le 17 Février 2010 par GdX dans Problèmes

Les associations de consommateurs UFC Que Choisir et TVA ont publié ce soir un communiqué commun dénonçant l'attitude la Région qui a préféré "fermer les yeux et se taire", devant ce qu'ils dénoncent comme un scandale financier touchant le délégataire public du réseau Gazelle.

Les associations de consommateurs s’insurgent contre la volonté de taire la vérité sur le scandale financier qui secoue La Réunion Numérique LRN. La Région Réunion a confié, en 2007, une délégation de service public portant sur le réseau régional à haut débit Gazelle, à un consortium privé dénommé LRN, a versé près de 13 millions d’euros de subventions et n’a pas exercé de contrôle.

Le rapport de l’activité 2008 vient enfin d’être rendu public alors que les associations de consommateurs dénoncent depuis plusieurs mois l’opacité qui entoure cette délégation. Elles ont saisi la DDCCRF, la Direction Départementale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes, ont alerté l’ARCEP, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes, qui a d’ailleurs rappelé qu’il était nécessaire de contrôler le fonctionnement des délégations de service public et de veiller à la séparation des activités de gros et de détail pour éviter les collusions.

La lecture du rapport présenté à la commission du développement économique et adopté par le Conseil régional est édifiante : Il en résulte que les obligations qui pesaient sur La Réunion Numérique n’ont pas été respectées tant au niveau des objectifs, que du personnel (exit la préférence locale et l’embauche de personnel), que des coûts.

On découvre également que la subvention versée par la Région n’a pas servie à financer la totalité des travaux de construction du réseau gazelle prévus dans la convention, mais à servie au contraire à alimenter les caisses de la maison mère du groupe Guadeloupéen LORET.

Ces anomalies ne sont pas pour autant condamnées par la Région qui estime que "malgré les écarts qu’il convient de maîtriser" elle doit valider, cautionner La Réunion Numérique et lui donner quitus pour sa mauvaise gestion tout en commandant un autre audit financier.

Les associations de consommateurs exigent à présent le rapport d’activité pour l’année 2009 et s’inquiètent à juste titre de la lenteur avec laquelle les affectations de fonds publics sont portées à la connaissance de la population réunionnaise.

La complaisance coupable de la Région avec son délégataire est inadmissible et les associations de consommateurs exigent d’être intégrées dans le comité des usagers tant promis par la Région mais qui ne semble pas encore avoir vu le jour". 

 
UFC que Choisir et de T.V.A 
commentaires
1 2 3 4 > >>