Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

ATV : L'histoire sans fin ?!

Publié le 29 Novembre 2009 par GdX dans TV (Multi-plateforme)

Il y a quelques semaines de cela, on apprenait que ATV allait bel et bien continuée à émettre sur ses propres fréquences. Est-ce pour autant qu'on pouvait déclarer "Ze happy end" ?

Vendredi 27 novembre, en audience spéciale au tribunal mixte de commerce de Fort-de-France, les protagonistes étaient à la barre pour une nouvelle étude de la situation d’ATV…et elle n’a pas véritablement évolué.

A la barre on a appris que SAS HRTV avait fait la demande devant le procureur pour obtenir la location gérance d’ATV. Ce qui voudrait dire que le groupe De Beauville deviendrait seul maître à bord. Selon les infos recueillies durant cette audience, c’est que le groupe Monplaisir n’est plus en mesure de poursuivre le plan de continuation. Son retrait sera effectif le 01 décembre 2009, selon le greffe. Aujourd’hui ATV à 5 millions de dettes. 

Autre problème, ATV n’a pas reçu officiellement du CSA la confirmation par convention des fréquences et la montée sur la TNT. Conséquence, le tribunal de commerce a acté que le plan de continuation n’est plus possible.

Le tribunal se refuse de céder la chaîne pour 70.000 euros

A côté de toutes ces informations, nouvelle donne autour du dossier bien compliqué, le groupe Monplaisir a introduit une demande pour entrer dans le capital de HRTV. Le tribunal n’a émis aucune objection à cette demande et demande aux parties de trouver un accord au plus tard le 4 décembre. Une consultation devrait avoir lieu avec les actionnaires de HRTV. Mais dans cette jungle de chiffres, la présidente du tribunal et le procureur ont avancé le problème de date, car la dernière audience commerciale de procédure collective est fixée au 8 décembre, idem pour le CSA. 

Le liquidateur judiciaire, Maître Bes a précisé que l’actionnaire doit revenir à la barre avec une offre de reprise plus conséquente, selon lui, Il est hors de question de céder ATV à HRTV pour la modique somme de 70.000 euros. HRTV doit donc revoir son offre. 

Rien ne laisse entendre que le bout du tunnel est proche avec toujours l’éventualité de la liquidation si l’offre de reprise n’est pas crédible, selon les propos de l’administrateur judiciaire et du procureur.



Source : 97news.fr
commentaires

Canal+ / TNS : Rien n’est réglé à la veille du renouvellement du contrat

Publié le 29 Novembre 2009 par GdX dans Satellite

Nous ne voulons pas pénaliser les téléspectateurs polynésiens avec un écran noir et surtout priver de télévision au moment des fêtes de fin d’année, eux qui nous ont été fidèles depuis 15 ans. Nous avons donc décidé, unilatéralement, de proroger les contrats pour une durée d’un mois, soit jusqu’au 31 décembre”, déclare-t-on du côté de Canal Plus.


 Source : ladepeche.pf
commentaires

Fracture numérique : un amendement pour de nouvelles garanties dans les collectivités d’outre-mer

Publié le 27 Novembre 2009 par GdX dans TNT

Après le Sénat, la proposition de loi sur la fracture numérique arrive à l'Assemblée nationale lundi. Ce texte a pour ambition d'encadrer et accompagner la suppression de la télé hertzienne et le passage au “tout TNT”.

Un de ces amendements concerne tout particulièrement les COM : il s'agit d'étendre la garantie de couverture en TNT aux collectivités d'outre-mer, que ce Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna, Saint-Martin, Saint-Barthélémy ou encore Mayotte, dans l'attente que cette collectivité devienne un Département d'Outre-Mer.

Source : annickgirardin.unblog.fr
commentaires

Le malheur des uns fait le bonheur des autres !

Publié le 26 Novembre 2009 par GdX dans Composition des bouquets

Trace TV arbore un nouvel habillage, un nouveau logo, mais le seul problème c'est que Trace TV et Trace Tropical ne sont pas (ou pas encore) passé au format 16/9.

A noter que Sport+ est passé au format 16/9 dans la journée.
commentaires

Audience renvoyée pour ACG

Publié le 26 Novembre 2009 par GdX dans Hertzien Analogique

Le tribunal de commerce se penchait hier sur le sort de la chaîne privée de télévision. Il a renvoyé l'affaire au 16 décembre.

L'avenir d'ACG est entre les mains du tribunal de commerce. Les juges doivent se prononcer sur la suite à donner à la chaîne privée de télévision.

En grande difficulté financière, elle pourrait être placée en redressement judiciaire. Sa direction actuelle a proposé un plan de continuation que doit étudier le tribunal. Celui-ci devait étudier le dossier hier. Il a renvoyé son audience au 16 décembre.



Source : France-Guyane 
commentaires

Canal+ Guyane : autorisation reconduite

Publié le 24 Novembre 2009 par GdX dans Hertzien Analogique

Le Conseil a reconduit, hors appel à candidatures, l’autorisation délivrée à Canal Guyane.
commentaires

Consultations publiques préalables aux lancements d'appels à candidatures en OM

Publié le 24 Novembre 2009 par GdX dans TNT

Consultations publiques préalables aux lancements d'appels à candidatures en outre-mer ont été officiellement lancé par le CSA, jusqu'au 31 décembre 2009, en vue de planifier un nombre suffisant de canaux pour assurer la couverture des bassins de vie ultramarins en mode numérique hertzien (TNT) et d’autoriser, à l’issue d’un appel aux candidatures spécifique à chaque collectivité, de nouveaux services de télévision locale appelés à être diffusés soit dans le premier multiplex dans les collectivités où il n’existe pas de chaîne locale, soit dans le deuxième multiplex dans le cas contraire. Une part de la ressource radioélectrique du deuxième multiplex sera réservée aux services de télévision locale qui n’ont pas pu bénéficier de leur droit de reprise au sein du premier multiplex et, en complément, à la diffusion d’une ou deux chaîne(s) publique(s) en haute définition.

Téléchargez les textes complets des consultations publiques ouvertes par le CSA :

Consultation publique pour le département de la Guyane (PDF, 113 Ko)

http://www.csa.fr/upload/publication...guadeloupe.pdf (PDF, 115 Ko)

Consultation publique pour le département de la Martinique (PDF, 116 Ko)

Consultation publique dans la collectivité de Saint-Barthélemy (PDF, 108 Ko)

Consultation publique dans la collectivité de Saint-Martin (PDF, 109 Ko)

http://www.csa.fr/upload/publication...t_miquelon.pdf (PDF, 122 Ko)

Consultation publique pour le département de la Réunion (PDF, 123 Ko)

Consultation publique pour la collectivité départementale de Mayotte (PDF, 117 Ko)

Consultation publique en Polynésie française (PDF, 113 Ko)

Consultation publique pour la Nouvelle-Calédonie (PDF, 115 Ko)

Consultation publique à Wallis-et-Futuna (PDF, 116 Ko)
commentaires

Trace will switch to 16/9 !

Publié le 23 Novembre 2009 par GdX dans TV (Multi-plateforme)

Dans le cadre de son développement, la Direction de Trace TV souhaite assurer elle-même sa diffusion, jusqu'alors confiée à une plateforme externe.

L'ensemble des 4 chaînes du groupe sera diffusé en SD 16/9 et l'ensemble des équipements permettent d'évoluer en HD. La plateforme pourra à terme diffuser une dizaine de canaux en HD. Rendez-vous le jeudi 26.


Source : INNSEO 
commentaires

Polynésie : Tahiti Nui Satellite se prépare pour la HD

Publié le 22 Novembre 2009 par GdX dans Satellite

Thomson, annonce qu’il a été choisi par l’opérateur Tahiti Nui Satellite (TNS) pour la fourniture d’un décodeur HD dans le cadre du lancement de programmes haute définition au quatrième trimestre 2009. Ce nouveau décodeur, qui peut recevoir des chaînes HD par satellite au format MPEG-4, permettra également prochainement aux abonnés de TNS, de sélectionner et de visionner des vidéos à la demande et d’autres contenus interactifs grâce au haut débit. Couvrant une zone de la taille de l’Europe de l’Ouest, TNS offre des services télévisés à travers la Polynésie française. Le lancement prochain de chaînes haute définition illustre son engagement permanent dans l’innovation.

« Thomson, en tant que leader des décodeurs et des équipements pour la maison connectée a développé une gamme de produits destinés à répondre aux besoins de consommation actuels », a déclaré Georges Laplanche, Senior Vice-Président de la Division Connect chez Thomson. « Le souhait de Tahiti Nui Satellite de disposer d’un décodeur satellite "connecté" était une demande à laquelle nous pouvions aisément accéder, en adaptant notre ligne de produits existante. Ainsi, nous avons pu rapidement apporter à TNS le niveau de performance et de fiabilité exigé pour un ’un tel produit avancé.»

« Nos abonnés veulent que nous leur fournissions des services télévisés de très haute qualité ; par conséquent, la migration vers la haute définition et l’ajout de services à la demande constituaient une part importante de nos projets », a précisé Jean-Marc Mouret, CTO de TNS. « Pour ce nouveau service, nous souhaitions un décodeur facile à installer et à utiliser, offrant des performances fiables à long terme : Thomson a été le seul fournisseur capable de répondre à toutes nos exigences. »

TNS a choisi le décodeur Thomson DSI2110, un produit de la gamme Thomson "HD zappers". Il permet la réception de programmes HD au format MPEG-4 ainsi que de chaînes en définition standard au format MPEG-2. Le décodeur est doté du middleware d’Open TV et de l’accès conditionnel Viaccess.

Le DSI2110 est un décodeur satellite connecté : il comprend une entrée parabole ainsi qu’ un port Ethernet permettant un raccordement au routeur haut débit de l’abonné. Grâce à celui-ci, l’opérateur pourra enrichir son offre avec de la vidéo à la demande, de la télévision de rattrapage et d’autres services interactifs sur IP, avec une interface utilisateur transparente. Le décodeur est également équipé d’un port USB pour le raccordement éventuel d’un disque dur externe pour ajouter l’’enregistrement numérique dans le cas où le fournisseur de services opterait ultérieurement pour la mise en place de cette fonctionnalité.



Source : Thomson
commentaires

L'avenir de Canal+ en Polynésie française...en suspens

Publié le 20 Novembre 2009 par GdX

Pour répondre à des rumeurs de menace d'écran noir, à partir du 30 novembre, pour les abonnés polynésiens à Canal +, la direction de TNS indique que des négociations sont en cours avec cet opérateur. La convention de diffusion de la chaîne cryptée, que TNS détient depuis 2004, arrive effectivement à échéance à cette date. La création d'une filiale à 50/50 est suspendue à la décision du Haut Conseil.

 

Canal + qui s'était installée en Polynésie française en 1994, représentée par la société Canal Polynésie, avait vendu son portefeuille client à l'OPT via sa filiale TNS, en 2004. Depuis, la chaîne cryptée est regardée, sous forme d'un abonnement spécifique, par les familles de 4500 clients. Les conventions signées entre le groupe Canal + et TNS incluent également les droits de diffusion de plusieurs chaînes inclues dans le "bouquet" proposé par Tahiti Nui Satellite à ses 21.000 abonnés.

 

"Cette situation convenait très bien à TNS qui pouvait ainsi faire bénéficier ses abonnés d'un ensemble de chaînes de qualité", a indiqué jeudi, Jean-Paul Barral, lors d'une conférence de presse organisée pour répondre à cette rumeur relayée par certains médias. Mais effectivement, a indiqué le président de TNS, "depuis 2007, la société Canal + souhaite revenir en Polynésie, qu'elle avait désertée en 2004, en souhaitant créer avec TNS une société à parts égales".

Pour répondre à cette demande de partenariat, TNS, affilié à l'OPT - qui est un EPIC (établissement public à intérêt commercial) - a saisi le Haut Conseil de Polynésie française et le tribunal administratif, à l'issue de son dernier conseil d'administration, le 12 novembre dernier.

 

"A ce jour, nous n'avons pas reçu de menace d'écran noir"

 

"A ce jour, nous n'avons pas reçu de menace d'écran noir", a indiqué le directeur général, Mireille Burns, en expliquant que "l'OPT et TNS prendraient les mesures nécessaires pour en limiter les désagréments", si Canal + agissait de manière à couper les signaux. Lors de la venue à Tahiti, du 15 au 11 octobre dernier, de deux responsables de la chaîne cryptée, "cette éventualité n'a pas été évoquée", a cependant expliqué Mme Burns.

 

Pour les responsables de TNS, Canal+, qui a fusionné avec son concurrent TPS, "souhaiterait ainsi pouvoir compter dans son bilan les abonnés Canal en Polynésie française". En cas d'impossibilité de création d'une filiale commune entre TNS et Canal +, pour des raisons exclusivement juridiques, cette dernière aurait aussi la possibilité de reprendre son portefeuille de clientèle, entretenu et développé depuis six ans par TNS. Les conséquences d'une coupure nette du signal, après la date d'échéance relèverait du droit commercial, a indiqué Mme Burns pour qui la situation est actuellement "une situation de négociation en cours".

 

Pour la seule année 2008, une somme de 420 millions Fcfp a été apportée au groupe Canal+ du fait de la location de ses programmes (près de 1,3 milliard depuis 2004). Outre la chaîne cryptée, Canal+ loue également les droits de diffusion des chaînes Infosport, Teletoon, Cinéma Premier, Cinéma Emotion et TPS. Le diffuseur polynésien a acquis le portefeuille de Canal + en Polynésie pour la somme de 200 millions Fcfp. Il a équipé gratuitement ses abonnés afin de les faire passer d'un mode hertzien à un mode satellitaire de réception, pour un montant de 170 millions Fcfp.






Source : tahitipresse 
commentaires
1 2 3 4 > >>