Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

Année Médias Outremer 2015 : La télévision et la radio confirment leur puissance, internet la renforce

Publié le 23 Avril 2016 par GdX in Audiences

Médiamétrie décrypte les habitudes médias des habitants des départements et des territoires d’Outremer (Caraïbes, Océan Indien, Océan Pacifique).

« Les habitants de l’Outremer sont de grands consommateurs de médias traditionnels, et au fil des ans, nos enquêtes démontrent que cette tendance se confirme.

Leurs niveaux d’écoute de la télévision et de la radio restent très élevés. Et la généralisation d’internet et des écrans mobiles renforce encore leur attrait pour ces médias que les habitants d’Outremer consultent aussi en ligne » commente Caroline Petit, Responsable d’Etudes et de Clientèle chez Médiamétrie.

Télévision et Radio, au cœur de la consommation média à l’Outremer

Les habitants d’Outremer sont attachés aux médias traditionnels comme la télévision et la radio. Chacun de ces médias les accompagne dans leur quotidien plus de 4 heures et ce depuis de nombreuses années.

En moyenne, plus de 8 personnes sur 10, soit près de 1,8 million de 13 ans et plus, regardent chaque jour la télévision à l’Outremer. Certains territoires sont encore plus adeptes de ce média : 89% des Martiniquais et 84% des Guyanais regardent la télévision quotidiennement, respectivement 5h03 et 4h57. Ce chiffre s’élève à 4h34 en Métropole (durée d’écoute quotidienne par téléspectateur).

La radio est aussi très écoutée dans les territoires de l’Outremer ; aux Antilles par exemple plus de 4h20 par jour et par auditeur en moyenne contre 2h56 en Métropole. Ce sont les Martiniquais et les Guadeloupéens qui consacrent le plus de temps à la radio avec respectivement 4h27 et 4h21 d’écoute quotidienne.

Des pics d’audience caractéristiques

Si comme en Métropole, la télévision et la radio ont une place prépondérante dans la vie des habitants de l’Outremer, l’écoute au quotidien de ces médias comporte des spécificités intimement liées au rythme de la vie quotidienne.

A l’Outremer, les journées commencent et se terminent plus tôt qu’en Métropole. Les prime times et les heures de grande écoute sont donc décalés par rapport à ceux de la Métropole.

Ainsi, dans tous les départements et territoires d’Outremer, les journaux télévisés du soir, diffusés entre 19h et 20h, sont les programmes qui fédèrent le plus de téléspectateurs. En France Métropolitaine, le pic d’audience est plus tardif; il se situe aux alentours de 21h.

Ce rythme de vie plus matinal des Ultramarins influence aussi l’écoute de la radio. Son pic d’audience se situe durant les émissions matinales entre 6h30 et 7h15, contre 8h-8h15 en Métropole.

Internet : des points de contacts supplémentaires avec la TV et la radio

Avec internet, les opportunités de regarder la télévision et d’écouter la radio se multiplient, tout comme en Métropole.

A l’Outremer, le nombre d’internautes est en augmentation constante. Par exemple en 2015, 70% des Réunionnais de 13 ans et plus se sont connectés à internet au cours du dernier mois, soit une augmentation de 16% en 2 ans.

Cette progression du nombre d’internautes à l’Outremer et la multiplication des écrans favorisent l’écoute des médias sur internet. Ainsi, aux Caraïbes – Guadeloupe, Guyane, Martinique – plus de 7 personnes sur 10 de 13 ans et plus ont déjà écouté la Radio sur un téléviseur, un ordinateur, un téléphone mobile, une tablette tactile et/ou un baladeur numérique.

Mediametrie

A télécharger : CdP Annee Outremer (411.65 Kb)

Commenter cet article