Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

Fibre optique : 9 questions à Alicia Bellance, attachée de presse d'Orange Caraïbe !

Publié le 10 Juillet 2015 par GdX in Internet

Alicia Bellance, attachée de presse d'Orange aux Antilles-Guyane a bien voulu répondre a mes questions à propos du déploiement de la fibre. Let's go !

 

Quels sont selon vous les bénéfices de la fibre pour le grand public ?

La fibre optique est capable d’acheminer des débits considérables, environ 100 fois plus élevés que le réseau actuel en cuivre (technologie ADSL) et ce dans les deux sens ‘débit montant et/ou descendant). Elle permet de répondre aux besoins des foyers de plus en plus gourmands en débit en leur offrant un confort d’usage inégalé. Communiquer en visio, jouer en réseau, partager ses photos en ligne, regarder un match en 3D, suivre deux programmes en qualité HD sur deux téléviseurs différents, tout cela est possible simultanément grâce à la fibre.

La fibre optique sera-t-elle uniquement déployée dans les grandes villes (Fort-de-France, Cayenne, etc.) ?

Suite à l’appel à manifestation d’intérêt et d’investissements lancée par l’État en 2011, nous nous sommes engagés auprès de l’Etat à couvrir 3600 communes dans toute la France. Aux Antilles-Guyane, nous avons choisi de commencer par les plus grandes villes : Basse-Terre, Pointe-à-Pitre, Cayenne et Fort-de-France afin de raccorder un maximum de foyers le plus rapidement possible. Pour autant les discussions se poursuivent et nous étudions toutes les opportunités d’élargir notre rayon d’action. C’est ainsi que nous avons décidé d’ajouter la commune de Rémire-Montjoly à la liste des communes bénéficiaires. D’autres villes viendront compléter le tour de table aux Antilles également. Il faut rappeler que c’est Orange qui finance seule le déploiement de la fibre dans ces villes. C’est un investissement important pour l’attractivité économique de nos territoires.

Le Plan France Très Haut Débit prône également le financement d'initiative publique en complément des initiatives du Privé; par conséquent les autres communes non ciblées par un opérateur privé bénéficierons d'un réseau en fibre optique jusqu'au domicile, qui sera lui financé par la collectivité.

Combien allez-vous investir sur la zone Antilles-Guyane ?

Nous nous sommes engagés dans un plan massif d’investissement pour déployer la 4G et la Fibre, soit plus de 130 m€ dans les réseaux sur 2014-2020.

Les premiers abonnés à la fibre pourront utiliser cette dernière à partir de quand ?

D’un point de vue technique, les premiers raccordements seront finalisés dès 2016. Cela correspond à la livraison des premiers lots. Il est difficile pour le moment de se prononcer sur le lancement des offres commerciales et ce d’autant plus que le réseau que nous sommes sur le point de construire sera ouvert à tous les fournisseurs d’accès internet du marché. Dès la livraison des travaux, ils pourront proposer le très haut débit à leurs clients.

Quels seront le ou les débits proposés ?

Les débits de la fibre optique, 20 fois plus rapides que ceux de l’ADSL et atteignant jusqu’à 200 Mb/s en débit descendant

Qui dit fibre, dit nouvelles offres. Devrons-nous nous attendre à des hausses de tarifs ? À plus de service ?

Pour le moment nous nous attachons à bâtir une offre de gros pour les autres opérateurs. La question de la commercialisation finale au grand public n’est pas encore tranchée. Mais le moment venu, nous proposerons le prix le plus juste à nos clients, avec une qualité de service qui caractérise Orange c’ à d. la meilleure.

Concrètement, comment se passe le déploiement ? Cela nécessite-t-il beaucoup de travaux ?

Tout le challenge est de raccorder chaque logement. Il y a un chiffre à retenir : 55 000 foyers. Il ne s’agit pas simplement de créer les grosses artères mais bien de faire en sorte que chacun de ces appartements, bureaux et maisons soit directement reliés à la fibre optique. Le raccordement lui-même s’effectue en plusieurs étapes : le réseau est d’abord déployé dans les rues puis la fibre doit être installée à l’intérieur des immeubles.

1. La fibre arrive dans la rue

2. Pour qu’un opérateur puisse intervenir dans un immeuble, il est nécessaire d’obtenir un accord du bailleur ou des copropriétaires, voté en Assemblée Générale.

3. L’opérateur signe une convention avec le bailleur ou le syndic qui représente les copropriétaires.

4. Les travaux sont pris en charge par l’opérateur qui a été retenu.

5. Les travaux sont terminés. Après les délais réglementaires, la fibre est disponible à la commercialisation par les fournisseurs d’accès internet.

Orange a appelé ses concurrents à co-investir avec lui sur certains lieux. Est-ce pareil ici ?

Tout à fait. Nous sommes en discussion avec Canal Overseas qui a manifesté son intention de cofinancer le réseau aux Antiles-Guyane. D'une manière générale, chaque lot de déploiement du réseau fibre d’Orange fait l'objet d'une consultation de tous les opérateurs comme l'exige la réglementation. C'est aujourd'hui le cas pour les lots numéro 1 des villes de Fort-de-France, Pointe-à-Pitre, Basse-Terre et Cayenne.

Orange Caraïbe va lancer une offre IPTV d'ici la fin 2015. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous sommes en train de préparer une offre IPTV sur la fibre mais nous ne pouvons pas en dire plus pour le moment. Elle fera l’objet d’une communication plus complète d’ici quelques mois.

 

 

GdX

Commenter cet article