Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

Claudy SIAR entame une grève de la faim dans les locaux de Tropiques FM [Communiqué de presse]

Publié le 6 Mai 2015 par GdX in Radio, Problèmes

En 2006, le CSA souhaitait une nouvelle radio dévolue aux identités des français d’outre-mer. Claudy SIAR a conçu une ligne éditoriale performante et pertinente. Dans ce projet était mis en exergue l’identité, l’ambition entrepreunariale, l’histoire, la citoyenneté, la culture, le divertissement.
Autant d’éléments constitutifs d’une communauté en pleine construction.

En rejoignant Claudy SIAR et Patrick LEMURE, le financier Stephane Mouangué connaissait leur projet radiophonique pour l’outre-mer.

Claudy SIAR avait signé une convention avec RFO (aujourd’hui Outremer1ère) pour la fourniture de plusieurs éditions d’information d’outre-mer. Cette convention figure dans le dossier de candidature.
Depuis le 7 mars 2015, Radio Outremer1ère a mis un terme à son partenariat avec TropiquesFM.

Des annonceurs historiques ont également choisis de ne plus communiquer sur TropiquesFM.

Des employés, en majorité des femmes, ont été licencié parce qu’ils avaient décidé de soutenir Claudy Siar et son projet radiophonique à destination des ultramarins.

TropiquesFM a perdu son âme et ne répond plus à sa mission.

Patrick LEMURE et Claudy SIAR ne quitteront plus les locaux de leur radio tant que le CSA ne tranchera pas ce conflit et dans le respect de tous. Et avant tout, dans l’intérêt des français d’outre-mer qui ont besoin de leur radio.
Certes c’est un conflit d’actionnaires qui relève du tribunal de commerce. Cependant une radio n’est pas une entreprise comme une autre. Elle n’existe que par l’attribution d’une fréquence, un bien public, attribuée par le CSA. Nous attendons que cette haute autorité qui a prédominance sur les tribunaux prenne une décision juste afin de mettre un terme a un conflit qui n’a que trop duré. Nous attendons que le CSA prenne ses responsabilités.

Claudy Siar

Commenter cet article