Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ActusMedia | Le blog de GdX

Pour tout savoir des dernières actualités du monde des médias et du numérique en Outre-Mer.

Orange Caraïbe : Des pratiques inacceptables [Lettre ouverte]

Publié le 31 Mars 2015 par GdX in Problèmes

(MAJ : 06/04/2015) Joint par téléphone par Martinique 1ère, Philippe Roquelaure, Directeur de la communication d'Orange Caraïbe affirme que le niveau de couverture du territoire est de plus de 99,2%, mais que si des zones ne sont pas couvertes, c'est de la responsabilité des collectivités locales, le Conseil Général et le Conseil Régional.

En ce qui concernant la montée en puissance insuffisante d'Internet, Orange Caraïbe décline toute responsabilité. 

Rien ne va plus en Martinique en matière de téléphone, d’internet, d’électricité, d’eau et de banque. Au moment où, du fait de la crise, de plus en plus de familles sont en difficulté, les grandes institutions dont les missions devraient être de service public ont des pratiques d’anticipation qui transforment le consommateur en vache à lait convaincu d’avance de malhonnêteté et d’irresponsabilité, justifiant sa mise sous tutelle.

L’association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe (A3C) avait alerté en novembre dernier le public martiniquais sur « la grande profitation » de France Telecom- Orange Caraïbes en matière d’Internet car les débits étaient minuscules pour un prix majuscule. Mieux on pouvait découvrir derrière cette situation une attitude douteuse du groupe qui se retranchait derrière le fait que l’annonce d’un débit de 20 Mo n’était qu’un effet d’annonce puisqu’en fait il fallait entendre un débit compris entre 8 et 20 Mo. Presque 3 fois moins que le chiffre annoncé ! Depuis, la publicité d’Orange a évolué puisqu’on y parle de la vitesse d’Orange ou de sa qualité mais sans jamais évoquer de chiffres concernant la vitesse !

Las ! Depuis les choses empirent ! Il ne s’agit plus seulement d’internet mais aussi du téléphone fixe et du portable.

Sur Pointe Savane, au Robert, la connexion mobile est aléatoire, nous renvoyant à l’époque antérieure au dernier cyclone que nous avons subi. Il faut se déplacer pour capter un signal qui s’éteint, quand la conversation n’est pas hachée à un point qu’on ne peut pas plus communiquer. Idem sur le parcours Pointe Savane- Robert et Robert-Lamentin, voire même sur certaines zones urbaines dans d’autres communes comme Fort-de-France au point que c’est l’île entière qui se trouve en difficulté. En appelant l’assistance on apprend qu’au Lamentin c’est la même chose de la part de son interlocuteur ! Cela rappelle cette responsable d’Orange qui avait appelé l’association suite à notre courrier de novembre 2014 sur le débit d’internet pour indiquer qu’elle-même avait une connexion de l’ordre de 2 Mo.

Cela fera une belle jambe à tous les usagers d’Orange téléphone et Internet en Martinique de savoir qu’on est des sous-produits de consommateurs en Martinique !

Quant aux clients disposant de numéros gratuit « appels illimités », ils peuvent s’apercevoir qu’en matière d’illimités, les appels sont conditionnés au fait qu’ils n’ont pas atteint leur quotas d’appels « ordinaires ». Ainsi pour celui qui dispose de deux heures d’appel, une fois ces deux heures atteintes, les numéros gratuits « illimités » deviennent inaccessibles. Mensonge donc ! Mensonge d’autant plus scandaleux qu’on joue avec les mots.

Mieux nous avons été alertés par un consommateur qui n’avait pas réglé par oubli sa facture du mois précédent. Il reçoit donc une facture pour le mois de mars intégrant la facture de février et celle de mars 2015 à régler avant le 28 mars. Simplement, son téléphone a été suspendu il y a deux semaines au motif d’une dette. C’est du moins ce qu’une voix lui indique dès qu’il tente de téléphoner. Autrement dit : vous avez jusqu’au 28 mars pour régler votre note mais il faut payer si vous voulez téléphoner. On nous rétorquera sans doute qu’il nous faut nous estimer heureux : la ligne n’a pas été coupée ! Où Orange mentionne-t-il la suspension de la ligne ? Nulle part, c’est la surprise comme dans les œufs au chocolat pour enfants ! On nous prend en effet pour de grands enfants !

L’association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe (A3C) invite donc les consommateurs et citoyens de la Martinique à être vigilants pour obtenir un peu plus de respect de la part de tous les groupes qui tentent de tricher. Après tout, pourquoi cherche-t-on à tricher ? Si le produit qu’on propose est bon, est-il besoin de déguiser la réalité ?

Nous demandons donc à Orange Caraïbe fixe, mobile et internet, de nous considérer comme des êtres doués d’intelligence, de raison, de libre-arbitre et matures, des êtres humains quoi !…et de nous offrir le même niveau de technologie et de performance que sur le territoire hexagonal.

A3C

Commenter cet article

Madinina 05/04/2015 19:28

Ça, c'est bien dit. Trop longtemps que nous attendons d'avoir un service de qualité et des prix raisonnables que ce soit au niveau de l'internet et du mobile